Flash Info Aout 2023

Chers amis, un certain nombre d’entre vous se posent la question de savoir quel est le parcours d’un jeune qui est pris en charge dans notre association.

Bonne question pour certains, difficile pour d’autres, et j’en fais partie, car les situations sont toutes bien différentes.

A l’occasion de certains flashs à venir nous pourrons peut-être avoir l’occasion de vous présenter des situations diverses. Le parcours d’un jeune autiste de 3 ou 4 ans n’est évidemment pas comparable à celui d’un autre jeune de 14 ans.

Notre association, considérée comme une petite association, et nous n’en faisons aucun complexe, met à profit sa petite taille » (80 jeunes accueillis en moyenne) pour mettre en place un parcours particulier adapté à chacun des jeunes qui nous est confié.

C’est peut-être pour cela que vous nous apportez votre soutien.

Aujourd’hui nous avons rencontré Edouard.

Il a 15 ans.

Au sein d’un collège dans une section d’enseignement général et professionnel, ce garçon a été maintenu d’année en année dans un fol espoir de le voir un jour s’intégrer dans un cursus scolaire qu’il n’avait malheureusement aucune chance de pouvoir suivre.

La bonne conscience de notre système d’éducation, soi-disant adapté à des jeunes souffrant de déficience, a conduit Edouard dans une impasse totale. Sa marginalité n’a fait que s’accentuer.  Son avenir était bien compromis. Il était hébergé dans une famille d’accueil.

Admis au sein de notre structure il a préféré vivre en interne à l’IME et y suivre une formation professionnelle dans la section « cuisine » doublée d’un rattrapage scolaire.

Comme tous les jeunes de la SIPFP (Section de formation professionnelle de l’IME), il a pu faire une première expérience de vie indépendante dans notre appartement d’apprentissage situé à Beaumesnil dans l’enceinte de la propriété. Deux chambres dans cet appartement, l’une des deux est le plus souvent occupée par un jeune plus expérimenté qui accompagne l’autre jeune dans la gestion des repas, du temps libre etc…

Des séjours d’une semaine (parfois moins) plusieurs fois dans l’année, pour tenter d’apprendre à vivre en semi autonomie.

Après cette expérience, Edouard a pu accéder pour ses 18 ANS dans un des trois appartements de l’association, situés dans le centre de Bernay, et mis à la disposition des jeunes de l’IME. Au départ un éducateur lui a rendu régulièrement visite trois fois par semaine pour vérifier qu’il gérait correctement son argent, son ménage, ses courses, sa cuisine. Tous les jours il allait en scooter à Beaumesnil pour y suivre les cours de la SIPFP, sauf quand il était appelé à suivre des stages à l’ESAT de Bernay.

Son projet était de vivre en appartement et de trouver un emploi stable.

A 20 ans ne pouvant plus être sous la responsabilité de l’IME il a été pris en charge par le service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS). Il a obtenu rapidement un CDI à l’ESAT et a alors cherché un appartement à louer à Bernay où il réside maintenant.

Il a passé son permis de conduire et possède une petite voiture financée par le fruit de son travail.

Il a une vie sociale active car il retrouve ses anciens camarades de l’IME qui eux aussi ont réussi à trouver du travail à Bernay, ou qui sont en foyer d’hébergement. Avec eux et quelques autres, ce sont des sorties au cinéma, au Kébab (le restaurant est trop cher !) ou de belles promenades dans notre bocage Normand.

Voilà rapidement tracé le parcours de notre jeune Edouard.

Maintenant l’avenir lui appartient, et tout cela un peu grâce à vous.

Edouard vous dit merci.

Le président

Gildas de Kerprigent

Nb : N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou de vos questions. Nous tacherons d’y répondre le mieux possible.